Les six paramitas ou six perfections

Aujourd’hui, anniversaire du Bouddha Sakyamouni…

Eveil Oriental - Le Blog

Tout est dans la relation aux situations

Il est important de voir que tout est dans la relation aux évènements, aux personnes et aux situations. Ce ne sont pas les situations en elles-mêmes qui sont positives, négatives, agréables ou désagréables, mais la façon dont nous les abordons. C’est le type de relation que nous initions avec les situations qui leur donne leur coloration et, éventuellement, qui est la source des difficultés que nous rencontrons. C’est ainsi que nous créons, tout le temps, les causes de nos propres problèmes. En investissant dans les situations notre confusion et nos passions, nous réussissons perpétuellement à transformer des situations fondamentalement simples en un imbroglio inextricable.

Reconnaître notre état d’esprit

La pratique du Dharma, la pratique de la méditation est l’apprentissage d’une relation juste à l’altérité, aux autres en nous ; nos pensées, nos émotions, nous-mêmes…et à l’altérité extérieure : les autres et toutes les situations.

C’est…

View original post 582 mots de plus

La Bodhicitta, coeur de l’esprit d’Eveil

La Boddhicitta
La Boddhicitta

 

La bodhicitta, le  » cœur de l’esprit d’Éveil  » est l’esprit, la source et la racine de tout le chemin spirituel.

 

Par Sogyal Rinpoché

La bodhicitta, le  » cœur de l’esprit d’Éveil  » est l’esprit, la source et la racine de tout le chemin spirituel.

Comme l’a dit Sa Sainteté le Dalaï-Lama, elle est de loin la forme la plus élevée de l’altruisme et du courage, la source de toutes les qualités spirituelles et l’essence de tous les enseignements du Bouddha.

Dans  » La Marche vers l’Éveil « , Shantidéva écrit :

C’est l’élixir suprême
Qui abolit la souveraineté de la mort.
Le trésor inépuisable
Qui élimine la misère du monde.
Le remède suprême
Qui guérit les maladies du monde.
L’arbre qui abrite tous les êtres
Las d’errer sur les chemins de l’existence conditionnée.
Le pont universel
Qui mène à la libération des existences douloureuses.
La lune de l’esprit qui se lève
Et apaise les tourments des conceptions perturbatrices.
Le grand soleil qui finalement dissipe
Les brumes de l’ignorance du monde.

Selon le Bouddha Maitreya, développer la bodhicitta c’est :  » pour le bien des êtres, souhaiter ardemment parvenir à l’éveil complet ». Ici, la compassion et la sagesse vont toujours de pair — une empathie profonde et sincère pour tous les êtres associée à une vision pénétrante dans shunyata — la nature de la réalité.

Le grand maître Dzogchen Patrul Rinpoché explique la totalité du chemin de l’entraînement à la bodhicitta par ce quatrain célèbre :

Précieuse et sublime bodhicitta,
Puisse-t-elle naître là où elle n’est pas encore née,
Puisse-t-elle ne jamais décroître là où elle est née
Mais croître toujours davantage !

La  » précieuse et sublime bodhicitta  » est le souhait que tous les êtres atteignent l’état parfait de l’Éveil. La méthode par laquelle elle peut  » naître là où elle n’est pas encore née  » est l’entraînement de l’esprit dans les  » quatre états incommensurables  » de l’amour, la compassion, la joie et l’équanimité.

Les moyens par lesquels cette bodhicitta ne  » décroîtra jamais « , mais  » croîtra toujours davantage  » est l’éveil de la bodhicitta suprême et l’entraînement dans ses deux aspects d’aspiration et d’action. Les préceptes de l’aspiration comprennent les pratiques de considérer autrui comme soi-même, s’échanger avec autrui et considérer autrui comme plus important que soi. La bodhicitta en action implique les six perfections de la générosité, la discipline, la patience, l’enthousiasme, la concentration et la sagesse.

 » La bodhicitta est le facteur essentiel, pour nous et les autres, qui permet d’atteindre l’éveil complet. Grâce à elle, nous pouvons rassembler tous les éléments nécessaires à l’accomplissement de l’omniscience ultime.

Il me semble que cet esprit altruiste qui souhaite parvenir à l’éveil est véritablement l’enseignement et le conseil les plus essentiels qu’ait donnés le Bouddha. En vérité, si nous considérons ses autres enseignements, les enseignements du Véhicule Fondamental soutiennent ou préparent à la bodhicitta ; et lorsque nous nous engageons dans la pratique de la bodhicitta et des six perfections, la cinquième et la sixième, concentration et sagesse sont mises en action, approfondies et soulignées par la pratique du Vajrayana. Nous pouvons donc voir le Véhicule Fondamental comme une préparation à la bodhicitta, qui se trouve ainsi au cœur de toutes les pratiques et résume leur entière signification. La bodhicitta est donc l’essence des quatre-vingt-quatre mille sections de l’enseignement du Bouddha. »

Sa Sainteté le Dalaï-Lama

Liens complémentaires : le Lodjong ou entraînement de l’Esprit