La liberté est un acte de tous les jours

Woman feeling free in a beautiful natural setting.

La liberté n’est pas la libération dans un monde paradisiaque,
mais c’est la liberté de tous les jours,
être libéré de la jalousie, de l’attachement
de la compétition, de l’ambition, tout ce qui est
« le plus », « je dois être mieux », « je suis ceci et je dois
devenir cela »

J. Krishnamurti

Comment arrêter ses pensées ?

Cette courte mais pertinente vidéo nous rappelle à quel point associer la méditation à l’absence de pensées est une interprétation erronée de ce qu’est le calme mental.

Ce qui nous arrive est bon pour nous !

« Je ne peux pas vous dire assez que chaque situation qui vous arrive est nécessaire à votre croissance.

Il n’y a pas d’erreur.

Continuer à lire … « Ce qui nous arrive est bon pour nous ! »

Se libérer des tensions

Une tension est une sécurité, une croyance.

Quand nous croyons en quelque chose, c’est que nous en avons besoin. Quand nous avons une tension dans le corps, nous en avons besoin. Si vous détendez techniquement une tension, elle ira se transposer ailleurs. Quand vous faites de l’alpinisme, vous vous accrochez à une racine, et si elle lâche, vous vous accrochez à autre chose, parce que la prise vous est nécessaire pour survivre.

Continuer à lire … « Se libérer des tensions »

Krishnamurti : qu’est-ce que la pensée ?


Qu’est-ce que penser ?  L’origine de la pensée.
 
Essayons donc de comprendre l’ensemble de cette structure complexe qu’est la pensée. Voyons ce qu’est la mémoire, comment la pensée prend naissance, comment elle conditionne tous nos actes ; et, en comprenant tout cela, peut-être rencontrerons-nous quelque chose que la. pensée n’a jamais pu découvrir, une chose à laquelle la pensée n’a jamais pu ouvrir la porte.

Continuer à lire … « Krishnamurti : qu’est-ce que la pensée ? »

Sujet et objet

44440326_1961744630585243_6136804260714643456_n

À certains moments, seuls avec nous-mêmes, nous éprouvons une immense carence intérieure. Cette carence est la motivation mère qui engendre les autres. Le besoin de combler cette carence, d’étancher cette soif, nous pousse à penser et à agir. Sans même l’interroger, nous fuyons cette insuffisance, nous cherchons à la combler, tantôt par un objet, tantôt par un autre, puis, déçus, nous courons d’une compensation à l’autre, d’échec en échec, de souffrance en souffrance, de guerre en guerre. C’est là le destin auquel se voue la plus grande partie de l’humanité. Certains se résignent à cet état de choses jugé par eux inévitable.

Continuer à lire … « Sujet et objet »

La vérité ultime selon le bouddhisme

Texte de Matthieu Ricard

Si l’on se cantonne au monde de la vérité conventionnelle, notre compréhension reste étriquée. Dans un enseignement auquel j’ai récemment assisté au Népal, Dzongsar Khyentsé Rinpoché nous rappelait que tous les enseignements du Bouddha ont été donnés afin de nous permettre de réaliser, par étapes, la vérité ultime.

Continuer à lire … « La vérité ultime selon le bouddhisme »

Où que vous soyez, soyez-y totalement !

emotivna-veza-ozenjenim

 

« Où que vous soyez, soyez-y totalement .
Si vous trouvez votre ici et maintenant intolérable et qu’il vous rend malheureux, trois possibilité s’offrent à vous : vous retirer de la situation, la changer ou l’accepter totalement.
Si vous voulez assumer la responsabilité de votre vie, vous devez choisir l’une de ces trois options, et tout de suite. Puis, acceptez en les conséquences.
Sans excuses. Sans négativité. Sans pollution psychique.
Gardez votre espace intérieur dégagé. »
Eckart Tolle

Comment tirer le meilleur parti du pire ?

1415652943_107111_1200x667x0.jpg

Comment tirer le meilleur parti du pire ?

Comment puis-je tirer le meilleur d’une situation qui n’apparaît pas immédiatement heureuse ?

Dans de telles situations, c’est vite fait de penser que ça ne devrait pas être comme ça ! Mais ce jugement ne change rien aux faits.

Si vous prenez appui sur la vérité, vous pouvez atténuer les choses beaucoup plus que vous ne le croyez, mais toujours en communion avec la réalité.

Très souvent, la vérité n’est pas heureuse au premier abord – au premier abord, car nous ne savons pas ce qui est fondamentalement heureux ou malheureux.

Si vous ne voulez pas prendre appui sur la vérité, vous allez aggraver la situation et perdre votre énergie en pensées inutiles.

Retour à l’essentiel, Réunion du 4è jour, Swami Prajnanpad

Entraîner le cœur et l’esprit – Ajahn Chah

20953481_10213711077949152_6068053764834015726_n

Entraîner le cœur et l’esprit

Ajahn Chah

Traduit par Jeanne Schut

Discours adressé à un groupe de moines occidentaux de Wat Bovornives(Bangkok) 

et à leur maître, Phra Khantipalo, en mars 1977.

A l’époque d’Ajahn Mun et d’Ajahn Sao, la vie était beaucoup plus dépouillée, beaucoup moins compliquée qu’elle ne l’est aujourd’hui. En ce temps-là, les moines avaient peu d’obligations et de cérémonies à accomplir. Continuer à lire … « Entraîner le cœur et l’esprit – Ajahn Chah »