L’éthique du Dharma

 

Il n'est pas d'amour authentique sans compréhension et pas de compréhension profonde sans amour.

Il n’est pas d’amour authentique sans compréhension et pas de compréhension profonde sans amour.

Le développement de bienfaits est fondé sur la discipline éthique du Dharma dont il est l’application concrète au niveau du corps, de la parole et de l’esprit.

L’éthique du Dharma est avant tout une éthique de non-violence. Elle est fondée sur la compassion et l’intelligence ou sur l’amour et la compréhension. Il n’est pas d’amour authentique sans compréhension et pas de compréhension profonde sans amour.

L’éthique envisagée repose sur un dénominateur commun à tous les êtres vivants : nous aspirons tous à être heureux et sommes tous, de différentes façons, engagés dans une quête du bonheur C’est là une motivation universelle qui nous rend identiques au plus intime de nous-mêmes. Entendu, l’autre est mon semblable, je suis un autre vous-même et vous être un autre moi-même.

C’est sur cette base altruiste qu’est fondé le développement de bienfaits. Dans la perspective du Dharma est bienfaisant ou vertueux ce qui va dans le sens de la santé, c’est-à-dire de l’harmonie et du bien-être. Et inversement, est non vertueux ou malfaisant ce qui va dans le sens de comportements pathogènes, source de dysfonctionnement et de maladies du corps, de la parole ou de l’esprit, douloureux tant pour autrui que pour soi-même.

Ce qui est positif contribue à diminuer la souffrance et à accroître le bonheur et inversement pour le négatif.

De la manière la plus simple, il s’agit de cultiver ce que l’on appelle les dix actes positifs du corps, de la parole et de l’esprit et d’éviter les dix actes négatifs qui sont leurs opposés.

1 – Ne pas tuer et protéger la vie

2 – Ne pas prendre ce qui n’est pas donné et être généreux

3 – Abandonner la méconduite sexuelle et avoir une conduite sexuelle juste, non violente

4 – Ne pas mentir et dire la vérité

5 – Ne pas créer de discorde et réoncilier

6 – S’abstenir de paroles blessantes et parler d’une manière douce

7 – s’abstenir de paroles futiles et parler à bon escient

8 – Abandonner la convoitise et développer le contentement

9 – Renoncer à la malveillance et développer la bienveillance

10 – Abandonner les vues fausses et comprendre avec justesse.

Agir sainement apporte satisfaction et cultive une énergie positive qui amène des états de conscience sains et heureux. Le développement de bienfaits dissipe peu à peu le voile de la passion pour révéler les qualités de ce qu’on appelle le karma positif, c’est-à-dire une existence heureuse.