Le mantra de Parnashavari

Parnashawari
Parnashawari

Parnashavari (Sanskrit), Lomagyuma en tibétain, est l’ermite de la montagne qui dissipe l’ignorance et la protège contre les maladies, en particulier les maladies naturelles contagieuses.

Elle est également identifiée comme la vingtième des Taras , qui est spécialisée dans la prévention et la guérison de la maladie grâce à sa connaissance concernant les pouvoirs de guérison naturels  par les herbes.

Elle est vêtue d’une jupe de feuilles de la forêt et tient dans une main la tige d’une plante médicinale ; elle est à la fois paisible et courroucée.

Parnashavari appartient à la famille du Bouddha Amoghasiddhi, mettant l’accent sur l’exécution rapide des activités éclairées des Bouddhas.

Son Mantra

OM, PISHACHI PARNASHAWARI SARVAJORA PRASHAMANAYEH, SWAHA 

Le mantra de TARA

Tara blanche
Tara blanche

Celle qui illumine le monde, telle la clarté d’une centaine de pleines lunes automnales.

Tara est un Bouddha féminin dont les différentes apparences expriment la puissance et la multiplicité de son énergie de sagesse et de compassion.

Quelle que soit sa forme, elle est reconnue comme la libératrice de l’adversité et la protectrice des huit dangers.

Parmi les vingt et un aspects de l’énergie de Tara, le principal est Tara Verte.

L’on doit comprendre qu’il s’agit d’un seul et même Bouddha revêtant des aspects différents, dont le pouvoir d’action entre en correspondance avec les diverses situations.

Tara Blanche occupe une place spécifique aux côtés de Tara Verte, celle de protéger tous les êtres des souffrances physiques ou mentales et de prolonger la vie.

L’énergie de Tara Blanche est particulièrement sollicitée au travers de sa pratique et de la récitation de son mantra. Des requêtes de préservation de la vie sont adressées à Tara Blanche spécialement en cas d’inquiétudes et de peurs au sujet de la durée de l’existence.