11 réflexions sur « Merle noir…j’y vais, j’y vais pas ? »

  1. Bonjour,
    Ils sont beaux ces oiseaux n’est-ce pas ? J’aime aussi beaucoup les corbeaux. Depuis quelques années dans ma banlieue en hlm, une colonie de pigeons a chassé corbeaux et pies. Quelques moineaux sont restés, mais leur nombre a fortement diminué. Je les regrette tous et j’aimais bien le matin les entendre. Maintenant il faut régulièrement nettoyer les bords de fenêtres, car les pigeons ne sont pas farouches. Il est interdit de les nourrir mais … chut, je le fais quand même. Je sais que ce n’est pas « bien » à long terme, mais ceux qui sont là ont besoin eux aussi. Après tout ils sont victimes de surpopulation et les municipalités ne sont pas tendres avec eux. C’est l’ici-maintenant. Pour les moineaux, on les entend aussi la nuit l’hiver car ils se mettent au chaud dans les lampadaire ( avec lumière !!! : ils chantent donc ! ) mais là, pareil, de moins en moins. Ici en ville c’est difficile … Il y avait des nids d’hirondelles sous la toiture du gymnase de l’école où je travaille, elles ne sont pas revenues cette année. Pas de couple de corbeaux non plus cette année. J’espère qu’au printemps prochain … bonne journée, Eveil Oriental

    J'aime

    1. Coucou Prunelles, merci pour ton commentaire ! Je veux juste te dire, tu as le coeur sur la main et c’est bien, mais concernant les pigeons justement, ne les nourris pas ! Quand ils sont en surpopulation comme c’est le cas, ils sont porteurs d’une maladie mortelle, que l’on trouve dans les fientes et que parfois les enfants mettent à la bouche quand ils jouent dans le sable ! C’est un véritable fléau, je connais deux personnes à l’hôpital dont un enfant qui a failli ne pas s’en sortir ! Il ne faut absolument pas les nourrir, même si c’est tentant, ils se reproduisent à raison de 2 oeufs par mois tous les mois de l’année, et sont adultes en à peine deux mois, c’est dire à quel point on n’en manque pas 🙂
      Sinon, je n’ai pas la chance d’avoir des hirondelles 😦 j’aimerais tellement…

      J'aime

      1. Merci pour tes renseignements, bien sûr, si cela met en danger des enfants ( et des personnes tout simplement ), il n’y a rien à rajouter. Je ne le savais pas. Je ne les nourrirai donc plus.
        Il n’empêche que cette vie malsaine, nous en sommes responsables. Ils les détruisent d’une façon si sauvage. Ils ont le sang chaud eux aussi, ils souffrent.

        J'aime

        1. A part les chasseurs, sinon il y a des gens spécialisés pour tuer les pigeons, mais ils ne ciblent que les pigeons malades en général, à la carabine ! Un de mes amis fait ça, et il adore les oiseaux, il y passe des heures pour les sélectionner, il garde les beaux couples et se sépare des pigeons mal en point, à contre-coeur, mais il a vu tant de maladies qu’il est obligé de le faire !

          J'aime

  2. Regarde en ville ce qui se passe ( je suis dans l’agglomération lyonnaise ) : Mis à part le parti pris de ces articles qui n’est pas le sujet ici
    ( il est bien évident que la priorité est d’ordre sanitaire, je ne suis donc pas entièrement d’accord avec ce qui est affirmé. Je trouve que le deuxième article, pour Paris, est très tendancieux. ),
    comme la population est dense, il faut de gros moyens malheureusement.
    http://www.associationstephanelamart.com/index.php?page=dossiers&n=1
    http://cousin.pascal1.free.fr/index3.html
    L’idéal, c’est le moins coûteux en souffrance, mais pour les villes, le coût pécuniaire est important aussi
    ( ce sont nos impôts aussi, et il y tant d’autres urgences )

    J'aime

    1. j’ai lu, je ne sais pas trop quoi en penser, par contre, les méthodes d’abattage sont juste épouvantables, impensable que l’homme puisse faire des choses pareilles ! Le pb des pigeons est qu’ils sont en contact direct avec la population, d’où un risque sanitaire oui ! A ne pas trop minimiser quand même, car le parasite infeste les voies respiratoires, c’est quand même assez grave !

      J'aime

      1. Non bien sûr, j’ai bien compris ton message. De plus, je n’ai pas vérifié les dires de ces articles, même si je me doute de ce qui peut se passer et qu’il y a toujours une part de vérité. Il faut toujours vérifier ce qui ce dit sur Internet. Je ne nourrirai plus, il y a beaucoup d’enfants qui jouent dehors en banlieue. Je te remercie beaucoup pour l’info.

        J'aime

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s