La souffrance des autres est la tienne

Souffrance

Souffrance

On entend souvent des phrases du type « ce n’est pas parce qu’il/elle est en souffrance qu’il/elle ne doit pas s’intéresser aux autres, ou qu’il/elle doivent s’en prendre aux autres etc ». En réalité, la souffrance est LA seule raison qui explique que les gens soient centrés sur eux-mêmes , rien d’autre.

Lorsque nous-mêmes sommes en souffrance, peu importe la raison, un décès, un burn-out, une maladie, le fait même que quelqu’un nous néglige, tout ce qui nous fait souffrir nous empêche d’être présents aux autres, et cela même si nous le voulions. La souffrance est un voile qui nous isole et nous sépare de l’autre, elle est omniprésente, lorsque nous souffrons, nous sommes tournés vers nous-mêmes parce que notre douleur accapare toute notre énergie. Et même si nous donnons l’impression de faire beaucoup pour les autres, en réalité on ne fait les choses que pour soi, c’est toujours nous-mêmes et notre souffrance que nous essayons d’exorciser à travers nos actions ou nos inactions. Peut-être comprendrions-nous mieux la souffrance des autres et aurions-nous davantage de compassion, beaucoup moins de jugements si, chaque fois que nous croisons la souffrance de l’autre, chaque fois que nous enfermons l’autre dans notre jugement, nous pouvions aussi y voir une partie de nous-mêmes, ou simplement nous remémorer comment nous sommes lorsque nous sommes en grande souffrance. Ne sommes-nous pas nous-mêmes alors dans la confusion, dans l’égocentrisme extrême, est-ce que nous voyons vraiment les autres ou sommes-nous tout simplement comme tout le monde, empêtrés dans notre souffrance, aveugles à ce qui nous entoure, essayant habilement de tirer notre épingle du jeu en nous considérant « mieux » que les autres ?