Un écureuil qui se prend pour un oiseau

Bon, d’accord, ce n’est pas vraiment un oiseau de jardin, mais voilà le spectacle que m’a offert l’Univers hier : un bel écureuil affamé qui a fait la tournée des mangeoires… Les oiseaux n’ont pas apprécié la plaisanterie, moi beaucoup 🙂

Tous les jours, je me dis que j’ai une chance inouie d’être si près de la nature, de pouvoir la Vivre et l’admirer…

P1340065P1340059

P1340058P1340062P1340063

ÉCUREUIL ROUX (Sciurus vulgaris)

Les écureuils roux appartiennent à la famille des rongeurs. Ce sont des grimpeurs expérimentés et sont considérés comme de véritables acrobates du jardin. Leur longue queue touffue aide à équilibrer et contrôler les sauts de branche en branche. Ces rongeurs diurnes n’hibernent pas, mais ils ralentissent leur mode de vie et se reposent dans leurs nids globulaires, les ‘hottes’. Tous les deux ou trois jours, ils se réveillent et se ravitaillent de leurs réserves de nourriture enterrés. Les fruits à coques, dont ils n’ont pas besoin pressant, ou qu’ils n’arrivent pas à retrouver peuvent germer et se développer en de nouveaux arbres.

Apparence
Il est facilement reconnaissable à sa longue queue très touffue rousse en panache (14-20 cm). Ses oreilles s’ornent de pinceaux de poils et les yeux sont expressifs et grands. Sa couleur est variable du jaune et rou! x au brun foncé et noir en été. En hiver il est brun foncé. Les quatre doigts sur les pattes avant et les cinq orteils sur les pattes de derrière ont des griffes aiguisées. Il peut vivre de 6 à 7 ans en liberté.

Taille et poids
18 à 25 cm (sa queue 14 à 20 cm) et 250-350 g

Evironnement
Cette espèce (Sciurus vulgaris) est originaire d’Europe et du nord de l’Asie. Il vit dans les forêts feuillus, conifères et mixtes, mais aussi dans les jardins, les parcs boisés, les haies qui sont situés à proximité de la forêt. De préférence, ils vivent dans les forêts anciennes. La plupart du temps l’écureuil vit seul, sauf en période de reproduction.

Nourriture
Glands, fruits à coques, pommes de pin et comme nourriture supplémentaire (selon la saison), bourgeons, feuilles, baies, champignons, chenilles, œufs d’oiseaux et même de jeunes oiseaux.