Les relations karmiques

Attraction karmique

Si toutes nos relations sont karmiques, certaines sont plus intenses que d’autres ! J’ai trouvé ce texte simple et intéressant, adaptable en fonction de chaque expérience !

Source http://www.amourdelumiere.com/

 » LE VRAI AMOUR entre deux personnes montre deux champs d’énergie qui peuvent fonctionner en complète indépendance l’un de l’autre. Chacun d’entre eux est une unité à lui – ou elle-tout(e) seul(e) et se connecte à l’autre sur la base de cette unité.Dans les relations où les partenaires sont dépendants l’un de l’autre, vous allez trouver une tentative non coordonnée d’atteindre ‘ la totalité organique’ : à savoir ne pas vouloir ou ne pas pouvoir fonctionner sans l’autre. Cela mène à un enchevêtrement des énergies qui peut être observé dans les champs auriques sous la forme de cordes d’énergie par lesquelles les partenaires se nourrissent l’un l’autre.
Ils se nourrissent des énergies compulsives de dépendance et de contrôle. Ce type d’enchevêtrement d’énergie indique que vous ne prenez pas la responsabilité de vous-même, que vous ne faites pas face à la vieille blessure de l’âme que vous seul pouvez guérir.

Si seulement vous vous adressiez à cette souffrance très profonde et si vous en preniez la responsabilité, vous verriez que vous n’avez pas besoin de quelqu’un d’autre pour être entier et vous vous libéreriez de l’aspect destructif de la relation.

LES RELATIONS KARMIQUES

Dans ce contexte, je voudrais dire quelque chose au sujet des ‘relations karmiques’.
Par ceci j’entends des relations entre des personnes qui se sont connues dans d’autres incarnations et qui ont vécu des émotions intenses l’une envers l’autre.
La marque d’une relation karmique, ce sont les émotions non résolues que les partenaires portent en eux, comme la culpabilité, la peur, la dépendance, la jalousie, la colère ou toute chose de ce genre.

A cause de cette ‘ charge’ émotionnelle non résolue, ils se sentent attirés l’un vers l’autre dans une autre incarnation.

Le but de se rencontrer à nouveau est de fournir une occasion concrète de résoudre le problème. Cela arrive en recréant la même problématique dans une courte période de temps.
Au début, quand ils se rencontrent, les ‘joueurs’ karmiques ressentent une envie irrésistible de se rapprocher l’un de l’autre, et après quelque temps, ils commencent à répéter leurs vieux modèles de rôle émotionnels. La scène a maintenant été installée pour faire face à
nouveau à la vieille problématique et peut-être la traiter d’une façon plus éclairée. Le but spirituel de se rencontrer à nouveau est de permettre aux deux partenaires de faire d’autres choix que ceux qu’ils ont fait au cours de la précédente incarnation.

Je vais donner un exemple ici:

Imaginez une femme qui, dans une incarnation précédente, avait un mari très possessif et autoritaire. Pendant quelque temps elle l’a accepté mais, à un certain stade elle a décidé que ça suffisait et elle a rompu la relation. Après ça, le mari se suicide. La femme a des remords. Elle se croit coupable.
N’aurait-elle pas du lui donner une autre chance ? Elle garde ce sentiment de culpabilité en elle pour le restant de sa vie.

Dans une autre incarnation ils se rencontrent à nouveau. Il y a une étrange attirance entre eux. Au début, l’homme est exceptionnellement charmant et elle est au centre de son attention. Il l’adore. Ils ont une relation. A partir de là il devient de plus en plus jaloux et possessif. Il la soupçonne d’adultère. Elle se retrouve dans un dilemme intérieur.
Elle est en colère et bouleversée du fait qu’il l’accuse à tort, mais elle ressent aussi une étrange obligation de lui pardonner et de lui donner une autre chance. C’est un homme blessé, pense-t- elle, ça n’est pas de sa faute s’il a cette peur de l’abandon. Je peux peut-être l’aider à la surmonter. Elle justifie son comportement de cette façon mais en fait elle permet que ses frontières personnelles soient violées. La relation affecte négativement son estime d’elle-même.

Le choix le plus libérateur pour la femme serait maintenant de rompre la relation et d’aller son chemin sans sentiment de culpabilité.
La souffrance et la peur du mari ne sont pas de sa responsabilité. Sa souffrance et son sentiment de culpabilité ont conduit à une relation destructrice. Leur relation était déjà émotionnellement chargée à cause d’une autre incarnation. Le fait qu’ils se rencontrent à nouveau a pour but que la femme apprenne à laisser faire les choses sans sentiment de culpabilité et que l’homme apprenne à se tenir debout émotionnellement. La seule solution réelle est donc de cesser la relation. La solution du karma de la femme est de lâcher enfin son
sentiment de culpabilité. ‘L’erreur’ qu’elle a faite dans son ancienne incarnation n’était pas d’avoir abandonné son mari, mais de s’être sentie responsable de son suicide. Le départ de sa femme dans cette incarnation mettrait à nouveau le mari en face de sa souffrance et de sa peur, et ça lui offrirait une nouvelle occasion de faire face à ces émotions au lieu de leur échapper.

Vous pouvez reconnaître une rencontre karmique par le fait que vous sentez que l’autre personne vous est immédiatement étrangement familière.
Très souvent il y a aussi une attraction mutuelle, quelque chose d’irrésistible ‘ dans l’air ‘, qui vous pousse à être ensemble et à vous découvrir mutuellement. Si l’occasion s’y prête, cette forte attraction peut évoluer en relation amoureuse ou une forte attirance. Les émotions que vous éprouvez peuvent être si envahissantes que vous pensez avoir rencontré votre âme jumelle.

Cependant, les choses ne sont pas comme elles semblent.
Dans une relation de ce type il y aura toujours des problèmes qui feront surface tôt ou tard.

Souvent, les partenaires se retrouvent impliqués dans un conflit psychologique qui a comme ingrédients principaux le pouvoir, le contrôle et la dépendance. En ceci ils répètent une tragédie qu’ils reconnaissent inconsciemment d’une ancienne incarnation. Dans une vie passée ils ont pu avoir été amants, parent et enfant, patron et subalterne, ou tout autre type de relation. Mais toujours ils ont touché une profonde souffrance intérieure en chacun d’ eux, à travers des actes d’infidélité, des abus de pouvoir ou, à l’opposé, une affection trop forte. Il y a eu une rencontre émotionnelle profonde entre eux qui a causé des cicatrices profondes et un trauma émotionnel. C’est pourquoi les forces d’attraction aussi bien que de répulsion peuvent être si violentes quand ils se rencontrent à nouveau dans une nouvelle incarnation.

Toutes les âmes qui sont énergétiquement empêtrées d’une telle façon sont spirituellement invitées à se libérer l’une l’autre et à devenir des ‘entités-par-elles-mêmes’, libres et indépendantes. Les relations karmiques mentionnées ci-dessus ne sont presque jamais des relations durables, stables, aimantes. Ce sont des relations destructrices.

13 réflexions sur « Les relations karmiques »

    1. bonjour, je n’ai pas écrit l’article, je l’ai pris sur un blog, mais concernant les enfants, selon qu’on croit au karma ou pas, il semblerait que la conscience qui s’incarne choisisse son environnement (parental etc) selon l’expérience qu’elle a à vivre et surtout, à transcender dans cette existence humaine. Le principe me semblait un peu farfelu il y a quelques années, je trouvais ça complètement fou (dixit mon histoire, je me disais que je n’aurais jamais choisi en pleine conscience une famille pareille), jusqu’à que cela me saute aux yeux, tout ce que j’avais traversé avait pour but de me mener à une situation précise, situation qui m’invitait à m’occuper à ma plus grosse blessure. C’est plutôt un enchevetrement de causes et conséquences, sans doutes karmiques également ! Ca ne répond peut-être pas à votre interrogation, ce que je veux dire que les situations que l’on vit nous mène inévitablement à nous retrouver en face de nous-mêmes, ce sont des successions d’expériences qui nous mènent là où on doit être. Mais bon, ce n’est peut-être pas juste, je le vis comme ça en tout cas 😉

      J'aime

  1. C’est bien riche et vrai… et je confirme, surtout dans la famille d’origine. D’où la nécessité de « travailler » sur soi, pour nettoyer ces liens, voire la lignée.
    Merci, Françoise pour tes articles passionnants et douce, sereine et paisible Année dans la Joie du cœur

    J'aime

    1. oui, je lisais l’autre jour Thich Nhat Han qui disait que nous portons en nous chacun de nos ancêtres, dans chacune de nos cellules, mais aussi notre karma spirituel (herureusement). Alors oui, c’est du travail de nettoyer tout ça ! Belle année à toi également Elisabeth ❤

      Aimé par 1 personne

  2. C’est bien vrai,mais comment voulez vous progresser quand toute les religions du monde, Boudhisme compris,vous uni pour le meilleur et surtout pour le pire??,et pour la dot !.Entre autre concernand aussi la Bible l’ors de l’intimité conjugale que le mari et la femme soit en commun accord,mais que la femme ne doit pas avoir la maintrise de son corps .Bien sur pour la sauvegarde de l’espèce,et contre les envahisseurs.mais sans amour et sans attirance réciproque il ni à pas de respect de l’autre qui est soumis,alors ça devien un viol légal,et beaucoup de non dit ,car la femme ne peut être son égal, et des enfants naissent mal aimés,et ont vous exclu du groupe pour ne pas être conforme aux règles de « pur »itanisme,sexuel et doctrinale,et le karma continu pour l’éternité.

    J'aime

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s