Action-réaction

Action-réaction

Action-réaction

Un pendule au repos, écartez-le seulement de sa position d’origine et lâchez-le. Il va osciller. Combien de temps continuera-t-il ainsi ? Tant qu’il ne reviendra pas dans la position qui est la sienne. Il n’y a pas d’action alors. S’il y a une action là, il y aura une réaction. Cette action-réaction est donc le jeu de la vie et la nature fonctionne selon ce processus.
Svami Prananpad

Notre processus émotionnel fonctionne de cette façon. Chaque fois que nous sommes en souffrance, nous cherchons à nous échapper par une action quelle qu’elle soit. Si nous n’agissons pas et laissons nos émotions se dissoudre naturellement, elles finissent par s’épuiser et nous demeurons en paix, sans avoir généré aucune autre réaction.
A adapter selon les situations bien sur.

Je rajouterais que Svami ne préconise pas de ne pas agir, mais plutôt d’être soi-même dans l’action. Ceci pour rejeter la dualité de l’action et de la réaction et de redevenir UN.

Ma compréhension est que si l’on est pleinement soi dans l’action, sans la dualité générée par l’émotion, l’action devient juste. Et si l’action est juste, elle ne génère aucun autre état émotionnel.