La prière de Kuntuzangpo

Samantabhadra

Samantabhadra

Quand nous pensons à Samantabhadra, il nous vient l’image d’un être humain nu et bleu. Il n’est pas cela. Samantabhadra n’a aucune forme. Samantabhadra signifie le tathâgatagarba *, notre ultime état naturel.

Si Samantabhadra n’a pas de forme, pourquoi le représente-t-on ? Cette forme sert à figurer le sens de Samantabhadra. Le bleu, si l’on y rajoute du blanc ou du noir reste fondamentalement bleu. Il symbolise le caractère inchangeant de Samantabhadra, notre nature immuable.

Le fait qu’il soit nu, sans habits ni ornement indique qu’il est complètement libre de tout obscurcissement et de toute impureté. Le fait qu’on le représente en position de lotus accouplé à son épouse blanche, symbolisant les apparences ultimes, signifie l’unité de l’apparence et de la vacuité, ou encore l’unité des moyens et de la connaissance.

[…]

Samanta correspond à kuntou en tibétain, et Bhadra à zangpo. Kun veut dire « tout ». Cela signifie tous les phénomènes, tous les événements, les choses du samsâra et du nirvâna. Quand on perçoit naturellement le monde comme le mandala, l’expression perceptuelle de la Sagesse, cela signifie que le monde est pur. Tel est le sens de zangpo, « bon ».