De la dépendance amoureuse à l’amour

De la dépendance à l'amour

De la dépendance à l’amour

 

Des relations de dépendance aux relations éclairées

 

Pouvons-nous transformer une relation de dépendance en une véritable relation?

Oui c’est possible. En étant présent et en intensifiant votre présence, et en amenant votre attention davantage dans le « maintenant ». Que vous viviez seul ou avec un partenaire, ceci reste la clé.­­

Pour que l’amour puisse fleurir, la lumière de votre présence doit être suffisamment forte pour que vous ne laissiez plus contrôler par le penseur ou le corps de souffrance et que vous n’assimiliez plus ceux-ci à ce que vous êtes. Vous connaître comme étant l’Etre derrière le penseur, le calme derrière le parasitage du mental, l’amour et la joie derrière la souffrance et ainsi la transformer.

Se dissocier de la compulsion à réfléchir, c’est être le témoin silencieux des pensées et des comportements, en particulier des scénarios mentaux qui se répètent et des rôles joués par l’égo.

Si vous cessez d’insuffler une existence au mental, celui-ci perd de son aspect compulsif, qui est fondamentalement dans l’obligation de juger et, par conséquent, à résister à ce qui est. Ceci crée conflits, mélodrames et nouveaux chagrins. En fait, dès l’instant où le jugement cesse par l’acceptation de ce qui est, vous êtes libéré du mental. Vous avez fait de la place pour accueillir l’amour, la paix et la joie.

En premier lieu, vous cessez de vous juger vous-même, et vous arrêtez ensuite de juger votre partenaire. Le plus grand déclencheur de changement dans une relation, c’est l’acceptation totale de votre partenaire tel qu’il est, sans aucun besoin de le juger ou de le changer de façon quelconque. Cette acceptation vous transporte immédiatement au-delà de l’égo. Tous les jeux du mental et les dépendances profondes sont alors révolus. Il n’y a plus ni tyran, ni victime, ni accusateur ni accusé.

Ceci met aussi un terme à toutes les dépendances et au fait que vous êtes attiré par les scénarios inconscients d’une autre personne et que vous leur permettez ainsi de se perpétuer.

Soit vous vous séparez dans l’amour, soit vous plongez en plus en plus profondément dans le présent ensemble, dans l’Etre.

Cela peut-il être aussi simple que ça ? Oui ça l’est !

L’amour est un état. L’amour n’est pas à l’extérieur mais au plus profond de vous. Il est en vous et indissociable de vous à tout jamais. Il ne dépend pas de quelqu’un d’autre, d’une forme extérieure. L’immobilité de la présence intérieure vous permet de sentir votre propre réalité intemporelle et sans forme, c’est à-dire la vie non manifeste qui anime votre forme matérielle. Elle vous permet aussi de sentir cette même vie au plus profond de chaque autre être humain et de toute autre créature. Vous voyez dorénavant au-delà du voile de la forme et de la division. Ceci est la réalisation, ceci est l’amour.

L’amour n’est pas sélectif, tout comme la lumière du soleil. Il ne fait pas en sorte qu’une personne soit spéciale. L’amour n’est pas exclusif. L’exclusivité n’est pas le propre de l’amour divin, mais celui de l’égo.

Par contre, l’intensité selon laquelle le véritable amour est ressenti peut varier. Il se peut qu’une personne vous reflète l’amour qui est en vous plus nettement et plus intensément que les autres. Et si cette personne ressent la même chose face à vous, on peut dire que vous êtes en relation d’amour avec elle.

Le lien entre vous et cette personne est le même que celui qui existe entre vous  et la personne assise à côté de vous dans l’autobus, ou que celui qui existe entre vous et un oiseau, un arbre ou une fleur. Seul diffère le degré d’intensité avec lequel vous sentez ce lien.

La véritable relation d’amour intervient quand quelque chose rend le mental impuissant. Quelque chose alors de plus réel se révèle et c’est ce qui rend une vraie communication possible.

La véritable communication, c’est la communion, la réalisation de l’unicité, qui est Amour.

Eckart Tolle – Le pouvoir du moment présent