Ce qui existe en toi existe en moi

Ce qui existe en toi existe en moi

Ce qui existe en toi existe en moi

Vous ne pouvez pas

reconnaître en l’autre

ce qui n’existe pas en vous.

L’obscurité ne peut reconnaître

la lumière, seule la lumière peut

se reconnaître elle-même.

Eckart Tolle

C’est une règle infaillible ! Quelle que soit l’opinion ou le jugement que nous émettions au sujet de telle ou telle personne, que ce jugement soit positif ou négatif, il existe nécessairement en nous ! La relation n’est qu’un simple jeu de miroirs. Ce que nous sommes incapables de reconnaître par nous-même, nous le projetons en l’autre et l’autre nous le renvoie, sous une forme souvent plus exacerbée qu’on ne la soupçonne en nous.

Il est important d’en prendre conscience si l’on veut cesser le jugement ; c’est en se réappropriant ces images que nous pouvons commencer un véritable travail intérieur, et non pas en rejetant ou en accusant l’autre d’être comme ceci ou comme cela.

C’est seulement lorsque les parts sombres de l’autre ne nous atteignent plus, ne nous dérangent plus mais que l’on peut,  au contraire, éprouver de la compassion envers sa souffrance, qu’on peut considérer en être affranchi. Simplement reconnaître qu’elles ont existé, mais qu’elles ne sont plus présentes en nous.

L’ombre n’est que l’absence de lumière (citation d’Einstein)…alors considérons l’autre, non plus comme un ennemi, mais comme une opportunité de mise en lumière…

Belle journée à tous

Françoise