Les quatres pensées illimitées

Il y a quatre pensées illimitées : l’amour, la compassion, la joie et l’équanimité – Bouddha –

Petite introduction à la pratique de Tonglen

Tonglen est la méditation du donner-recevoir. C’est la pratique de la Compassion que l’on fait lorsqu’on a pris ses vœux de Boddhisattvas, c’est-à-dire que l’on s’est engagé à éveiller son cœur et son esprit dans la voie du Dharma (enseignements du Bouddha).

Alors qu’en temps ordinaire, nous aspirons ce qui est positif pour expirer ce que l’on ressent négatif en nous, Tonglen est exactement l’inverse.

En pratiquant Tonglen, on prend sur soi la souffrance des autres afin de la dissoudre et la transformer en énergie d’amour et de compassion.

Les bouddhistes commencent la pratique en dédiant cette vertu à tous les êtres vivants, par la prise de Refuge ; les non bouddhistes peuvent la dédier tout simplement aux êtres vivants, avec l’intention qu’ils soient totalement heureux.

On commence la pratique par soi-même, en acceptant tous nos petits travers négatifs, en reconnaissant toutes nos parties sombres, en les acceptant totalement ,  puis  on les laisse se dissoudre en nous et on les transforme en compassion .

On étend ensuite la pratique à ceux qui nous sont proches (famille, amis), puis aux personnes plus éloignées, puis aux personnes qui nous ont blessé(es), même si nous les considérons comme cruelles, même si leur attitude nous semble inacceptable. Et enfin, nous étendons la pratique au monde entier.

Cette pratique permet de développer un Cœur altruiste et équanime, en étant conscient qu’au moment où l’on souffre, il y a des milliers de personnes à travers le monde qui souffrent comme nous. La souffrance ne nous est pas uniquement réservée.

La pratique de Tonglen nous permet de mettre de la lumière partout où jusque là, il y avait l’obscurité, à commencer dans nos cœurs ; elle nous permet de prendre conscience de nos propres résistances (il n’est pas toujours facile d’accepter nos propres souffrances, et encore plus difficile d’envoyer de l’amour à ceux qui nous ont vraiment blessé(e)).

En pratiquant Tonglen tous les jours, nous développerons une attitude de plus en plus aimante et compatissante, ainsi qu’un cœur davantage tourné vers les autres que vers soi-même…